samedi 23 avril 2016

Projet Anastasis en images : visite à Munich - Visit of Munich

Après le passage de Jean et Béatrice à Strasbourg, autre voyage, mais seulement pour Jean Legarec cette fois, direction Munich.
After the stay of Jean and Beatrice in Strasbourg, Jean is leaving, alone this time, for a quick trip to Munich.
 
Pour bien décrire l’ambiance des lieux, à de rares exceptions près, Jacques s’est rendu dans les endroits qu’il décrit. Et Munich n’y fait pas exception. 
Afin de faire avancer la trame de son roman, il m’a donc emmenée par des froides journées de novembre, visiter cette charmante ville en amoureux.
Comme lieu romantique, on a déjà fait mieux, surtout en novembre, dans le froid et sous la pluie.
In order to describe proprely the spots of his novels, Jacques goes to these spots himself. At least, most of the time. No exception for Munich.  So by cold and rainy november days, he took me to this charming city for a short couple getaway. Well, though it was a nice city, it was hard to say that it was really romantic, with heavy rain and freezing temperatures.
Néanmoins, ce fut un voyage intéressant, surtout avec une visite guidée retraçant la montée du national-socialisme à travers différents monuments, bâtiments et tavernes de la ville. Sans parler bien sûr de la découverte des spécialités bavaroises : pas très raffinées, mais délicieuses et roboratives.
However, it was an interesting city. And we took a guided tour showing the growth of national socialism. The tour was illustrated with all the buildings and restaurants which existed at that time and played a role in History. And later, of course (we are French, aren't we?), the discovery of bavarian local food. Not a very sophisticated cuisine, but still delicious.
À un jet de pierre de la ville, il est également possible de visiter le camp de concentration de Dachau.  Nous avons préféré éviter, ayant visité le camp du Struthof-Natzweiler (ou Natzwiller suivant que l’on parle allemand ou alsacien) peu de temps auparavant. (Novembre 2013 était décidément placé sous le signe du voyage romantique !).  Une visite poignante malgré la petite taille du camp.
Close from the town center, it is possible to visit the Dachau concentration camp. We chose to avoid the visit. Two weeks earlier, we had visited the Struthof-Natzweiler concentration camp, which is mentioned in the story. Though quite small compared to the Dachau camp, the visit was really moving, and we were not ready for a second experience. November 2013 was definitely romantic :) 
 
Mais revenons à Projet Anastasis. Jean se rend à Munich pour rencontrer une spécialiste de nazisme. Et grâce à Erika, il fait des découvertes capitales.
But let's go back to Anastasis Project. Jean goes to Munich in order to meet a nazi specialist, Erika. And thanks to her, he makes capital discoveries.
 
Arrivée de Jean par le métro à Marienplatz : grande place en plein cœur de la ville, avec un bel édifice comme hôtel de ville.  
At his arrival, Jean exits the subway at Marienplatz: a large city square in the city center with a nice townhall.
Impressionnant à Munich, tous ces magasins qui vendent des vêtements traditionnels. Et encore plus impressionnant de voir qu’il y a vraiment des gens qui les portent ! 
It is quite surprising in Munich to see all these shops selling traditionnal clothes. What is even more surprising is to see that many people really wear them.
Célèbre brasserie munichoise : la Hofbrauhaus, contenant d’immenses salles aux plafonds peints jusqu’il y a peu de croix gammées bleues et blanches (les couleurs de la Bavière), et aux groupes de musiques folkloriques. Ses grandes salles ont été les témoins historiques des premiers meetings avec Hitler.   
Very famous restaurant/brewery in Munich: the Hofbrauhaus. Inside, huge reception rooms, hearty food, beer and traditionnal music groups.  These rooms were historical witnesses, as Hitler organised a few meetings there.
Et le soir, Erika emmène Jean déguster quelques spécialités bavaroises. Un plat pour deux qui pourrait aussi bien en nourrir six !  
And in the evening, Erika takes Jean to a typical Bavarian restaurant. A dish for two, which could also feed six.
Plus d'images de cette ville ici.  

Prochaine étape de ce voyage en images : Andlau, village de Lucien Weber, le grand-père de Béatrice.  
Next step of the trip, the village of Andlau, the village of Beatrice's grand father: Lucien. 

 À bientôt pour de nouvelles aventures. I hope you enjoyed the visit.  Jacques-Line Vandroux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire